Vous êtes ici > Tutorial ->MODBUS

MODBUS

Sommaire

Organisation
Compagnie fondatrice
Historique
Domaines d'utilisation
Applications
Principales caractéristiques techniques MODBUS série
Principales caractéristiques techniques MODBUS/TCP
Principe
Le format général d’une trame MODBUS est le suivant :

 

Organisation

MODBUS-IDA

 

 

Compagnie fondatrice

Modicon (schneider electric)

Historique

 

  • 1979: Création de MODBUS par MODICON (Modular Digital Controller)
  • 1994: Modicon fusionne avec Schneider ( Telemecanique / April / Square D )
  • 2003: Transfert de compétences Schneider à MODBUS-IDA
  • 2004: Pré-Standard international IEC62030
  • 2004: MODBUS/TCP leader mondial (840000 nœuds)
  • 2005: MODBUS adopté en tant que standard chinois

 

Domaines d'utilisation

Manufacturier, Infrastructures, Energie, Bâtiment

Applications 

Echanges automate <-> périphérie décentralisée

Echanges supervision <-> automate

Principales caractéristiques techniques MODBUS série

Couche physique : RS485, RS232

Câble  : paire torsadée

Débit : 9600 baud à 5 Mbaud

Topologies : bus, arbre

Méthode d'accès : maître/esclave

Mode de transmission :

  • RTU (information codée sur 1 octet). Exemple: valeur 43 se code 0x2B.
  • ASCII (information codée sur 2 octets au format ASCII). Exemple: valeur 43 se code 0x32, 0x42.
  • Equipements: maître, esclave, passerelle, terminaisons, répéteurs.
  • Connecteurs recommandés : Sub-D 9 points, RJ45.

 

Principales caractéristiques techniques MODBUS/TCP

 

  • Couche physique + liaison : Ethernet.
  • Débit : 10-100 Mbaud.
  • Topologies: étoile, anneau.
  • Couche réseau+transport: TCP/IP.
  • Méthode d'accès: client/serveur.
  • Equipements: client, serveur, passerelle, switch, hub.
  • Connecteurs recommandés: RJ45 classique ou IP65.

 

 

Principe

Les esclaves MODBUS contiennent une table de données, accessibles en lecture/écriture :

 

 

Ces données peuvent être de différents types :

 

 

 

L’accès à ces bits/registres, se fait par l’intermédiaire de fonctions MODBUS standardisées. Les fonctions suivantes sont standardisées :

 

 

Le maitre (client) envoie une requête à destination d’un esclave (serveur) :

 

L'échange est purement de type maître/esclave avec MODBUS série (1 requête doit être suivie  d'une réponse, avant de pouvoir envoyer une nouvelle requête.

Avec MODBUS/TCP, les échanges sont de type client/serveur. Un client peut envoyer une requête vers un serveur, sans avoir forcément reçu la réponse à la requête précédente.

 

Le format général d’une trame MODBUS est le suivant  :

 

 

La requête contient  :

 

  • l’adresse de l’esclave à interroger,
  • un code fonction, qui indique le type d’action à exécuter (lecture bit, écriture registre,…),
  • la plage de bits/registres concernés,
  • les données à écrire dans le cas d’une écriture.

 

 

La réponse contient  :

  • l’adresse de l’esclave qui répond,
  • un code fonction, qui indique le type d’action exécutée,
  • le nombre d’octets de données compris dans la réponse,
  • les données lues dans le cas d’une lecture.

 

MODBUS ne définit pas de notion de temps de cycle. Les requêtes sont envoyées à la demande d’un applicatif, en cas de besoin.

 

Haut de page


<- Retour aux tutoriaux

interclima2015
Passerelles
AGILiGATE

Prêtes pour
l'industrie 4.0.

intégration rapide
diagnostic efficace
serveur web personnalisable

En savoir plus...